A toi mon “Ex” que j’aime encore

En ce jour de la Saint Valentin, j’ai envie de te dire que je t’aime encore, ou toujours, pour toujours même.

Cela fait plus d’un an qu’on a décidé de se séparer, mais je me pose parfois la question de savoir si c’était un choix judicieux.
L’émotion est toujours forte quand je te revois. On a passé tellement de bons moments ensemble, fait beaucoup de chemin tous les deux. On a aussi voyagé sur de belles destinations. Parfois je suis partis avec d’autres amis en te laissant seule. Durant ces courts séjours, je ne pensais qu’à toi. C’était difficile de se retrouver séparés. Je me souviens encore de certains stages de triathlon où je passais de très bons moments mais j’attendais la fin de semaine avec hâte pour te retrouver.


Oui, alors qu’on était ensemble je regardais, et je passais un peu de temps avec d’autres. Je pouvais alors voir que c’est toi que je préférais.
Alors que la séparation était décidée, on a pu, ou plutôt dû passer encore quelques moments ensemble, j’ai su profiter de ces derniers instants tous les deux en tête à tête mais plus en amoureux.


Ainsi va la vie, ainsi va l’amour? Ce n’est pas de moi ça! Et tu connais la chanson. On a toujours envie de changement, envie de nouveauté, d’une vie meilleure. La société nous presse, nous stresse, nous conditionne à vouloir toujours plus, et nous ne savons plus nous contenter de ce que l’on a. Ne plus réussir à profiter de ce que l’on a, de l’instant présent.


Je pensais te changer un peu, te faire évoluer, pour que tu me suives encore longtemps. Tu as su t’adapter, mais au fond de toi tu es restée la même, car on ne peut pas changer notre nature. Je te voyais au début comme extraordinaire, puis mon regard à aussi changer en voyant de plus en plus tes défauts.


Non, c’est vrai, on n’était pas vraiment fait pour être ensemble. Mais, en même temps…c’est un peu comme en politique, tout n’est pas tout noir, ni tout blanc.


J’ai toujours su regarder en arrière et rire des larmes que j’ai versées, mais je ne savais pas que parfois je pleurerais des rires du passé. J’aime bien cette citation, mais il faut tourner la page et je garderai plutôt cette citation: ne regarde pas en arrière, tu ne vas pas dans cette direction.

Bise mon “ex” bicyclette chérie.

#neverlookback

#Lovemybike

#triathlonspirit

#Mycervélo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.