Baby Triathlète en mode confinement

TOUT A CHANGE D’UN JOUR A L’AUTRE. LES COMPETITIONS SE SONT ANNULEES LES UNES APRES LES AUTRES. LES ENTRAINEMENTS DE GROUPES AUSSI. ET PUIS EST VENU L’HEURE DE RESTER CONFINER A LA MAISON. TOUT CECI POUR UNE RAISON SANITAIRE EVIDENTE DÛ A CE FICHU VIRUS ET NOUS DEVONS RESPECTER CE NOUVEAU MODE DE VIE EN TANT QUE CITOYEN FRANCAIS CIVILISES ET SPORTIFS RESPONSABLES QUE NOUS SOMMES. IL FAUT DONC S’ADAPTER, ETRE IMAGINATIF ET REVOIR SA FACON DE VIVRE !

J’ai plein de questions dans ma petite tête ! Faut-il continuer l’entraînement de la même manière en pensant à la reprise même si nous sommes dans le flou total ? S’entraîner mais en adaptant les séances ? Faut-il en profiter pour se relâcher ou tout simplement faire du sport pour se maintenir en forme et prendre un peu de plaisir en ces temps un peu difficile pour tous ? Quels vont être les compétitions prévues au moment de notre “libération” ? Je reste focus sur mon Frenchman ? J’attends de faire un point avec mon coach TRIATHLON SPIRIT.

Pour ma part, je vais juste vous expliquer mon propre ressenti, en tant que “baby triathlète” en ce moment, en mode confinement à la maison.

En ce matin de 4ème jour en mode confinement, j’avais envie de courir, comme souvent en fait ! Avec chance, je suis confinée à la campagne, dans une belle maison de famille et il y a du terrain alors on essaye de faire des petites sorties running. Courir est pour moi un échappatoire, un moment avec moi même, une façon d’aller voir le monde et d’aller à la rencontre des autres. Raté pour le lien social en ce moment et la découverte de nouveaux paysages ! Mais je cours pour mon plaisir, pour me sentir un minimum libre. M’entraîner juste pour m’entraîner ça ne marchera pas. S’entraîner sans plaisir ce n’est pas ça pour moi le sport.

Que faire alors en attendant que la vie revienne à la normale ?

Baby triathlète se redécouvre et s’amuse ! D’habitude je kiffe chaque instant alors rien ne doit changer. C’est peut être même le moment de prendre conscience de ce qu’est notre vie et de ce que l’on a vraiment envie. J’ai toujours les mêmes envies de progresser, de m’inscrire à des compét’, de réussir mes défis, mais le plaisir total va être de mise. Je veux me rendre compte de chaque instant et les vivre à 100%. J’ai mon home-trainer avec moi donc je peux continuer à faire tourner les gambettes, j’ai de l’espace pour faire des séances de ppg quand je veux, j’ai du temps et je suis motivée, donc je compte bien kiffer un max !

Baby triathlète.